www.nettime.org
Nettime mailing list archives

RE : [nettime-fr] DU VISIBLE A L'INVISIBLE
xavier cahen on Wed, 17 Nov 2004 15:34:16 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

RE : [nettime-fr] DU VISIBLE A L'INVISIBLE


Title: DU VISIBLE A L'INVISIBLE

DE L'INVISIBLE AU VISIBLE ET DU VISIBLE A L'INVISIBLE

 

 

Bonjour Fred,

 

La lecture de ton texte soulève de nombreuses questions :

 

 

1°) Le numérique est-il vraiment dématérialisé ?

 

2°) N’est-ce pas aussi une des conditions des arts dit traditionnels (arts visuels inclus), d’échapper à la " matière " et à leur matérialité?

 

3°) Est-ce une multiplication à distance de notre présence au monde que nous offre le virtuel et les réseaux, ou simplement un déplacement de notre mode perceptif, de notre présence au monde ? Puis-je vivre deux fois plus ? Ou ai-je le sentiment de vivre deux fois plus ?

 

4°) En quoi sommes-nous en effet beaucoup trop conditionnés par une culture plastique et visuelle très prégnante ?

 

5°) Si celle-ci est trop prégnant… par quoi pourrions-nous la remplacer ?

 

6°) En quoi la culture plastique et visuelle très prégnante est-elle négative dans les arts visuels, et pour le monde ?

 

7°) En quoi les modèles plastiques « regardables » et « touchables » sont-il aujourd’hui réductibles et obsolètes ?

 

8°) En quoi la musique est-elle moins matérielle que l’image dans un monde numérique ?

 

9°) Une œuvre visuelle, non numérique, n’est-elle pas un flux d’information, n’a t-elle pas toujours un interacteur, relation qui s’appliquerait aussi à l’ensemble des œuvres d’arts ?


10°) Comment, raisonnablement, peut-on croire que le marché de l’art puisse s’effondrer demain à 18h30?

Est-il d’ailleurs question d’art, de marché, ou de valeur symbolique de représentation ?

 

10°) En quoi la peinture et la littérature encombrent-elles nos horizons ?

 

11°) En quoi une image fixe ou la juxtaposition des images ou des sons ne suscitent-elles pas aussi des images mentales ?

 

12°) N’y a-t-il pas ici une opposition polémique, entre monstration, exposition, starisation médias et invisibilité ?

 

13°) L’artiste est-il un précurseur, un devin, un prédicateur ou un acteur/témoin ?

 

 

Très cordialement,

Xavier Cahen