www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] La lettre pourinfos/ du 12-11 au 17-11-2004
xavier cahen on Wed, 17 Nov 2004 15:35:59 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] La lettre pourinfos/ du 12-11 au 17-11-2004


La lettre pourinfos/ du 12-11 au 17-11-2004

Bonjour,

Allo, Allo !!! pourinfos.org se mobilizzz…

Pourinfos.org vous offre aujourd’hui un nouveau service, ses annonces sont disponibles via le WAP à partir de votre téléphone mobile et sur votre pda préféré…
Alors, ne restez plus coincé chez vous, ou perdu au milieu de nulle part…

Partout retrouvez les adresses d’expositions, de rencontres et de colloques, en utilisant le service WAP de pourinfos.org (Limite technique des messages : les 15 dernières annonces du jour, 250 caractères par annonce).

Nomade ? Sans adresse ? Oublié ? Désoeuvré ? Soyez mobile… Consultez…
Adresse WAP : 
http://pourinfos.org/wap.php

Très cordialement,
Xavier cahen et loz


/////////////// Sommaire :

22> Spectacle : Kitsou Dubois présente à la Maison de la Villette son nouveau spectacle Analogies, Paris.
21> Offre d’emploi : La Région de Franche-Comté recrute un directeur (H/F) pour le Fonds régional d’art contemporain (FRAC).
20> Elections : Le 27 novembre, élections à l’association LA MAISON des ARTISTES. 
19> Appel à candidature : Concours Fondation CCF pour la Photographie, Paris.
18> Rencontre : Eric Sadin, Plasticiens du web, centre Pompidou, Paris.
17> Appel à participation : programmation 2004-2005, Barbizon, Paris.
16> Conférence : en relation avec l’exposition "Le troisième œil" à la Maison Européenne de la Photographie, Paris.
15> Programme : novembre à l'Espace Culture Multimédia de la Maison populaire, Montreuil.
14> Rencontre : Cannelle Tanc, Frédéric Vincent, Memory-Project, au Musée des beaux arts d'Orléans.
13> Inauguration de la nouvelle annexe de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux.
12> Appel à candidature : Master program, Photographic Preservation & Collections Management, Ryerson University, Toronto. 
11> Exposition : Miguel Chevalier et Joseph Nechvatal à la galerie RLBQ, Marseille.
10> Exposition : Sylvain Loret " LA PREUVE ", au bon Accueil, Rennes.
09> Exposition : Public présente PICK-UP, Paris.
08> Appel à participation : Festival audiovisual Zemos98_7, Universidad Internacional de Andalucía, Seville, Andalucía.
07> Lecture/performance : "mad about the boy" à l'E.N.S.C.I.
06> Offre d'emploi : 2 Artistes intervenants, région Lorraine.
05> Résidence d'artiste : Artists'residency at the Art Omi Center near NYC.
04> Exposition : Entre-deux-mondes, Collection Frac Rhône-Alpes, Ville de La Motte-Servolex en Savoie.
03> Appel à candidature : Call to candidature, festival ARBORESCENCE.
02> Offre d'emploi : Curator, Contemporary Art at the Govett-Brewster Art Gallery, New Zealand.
01> Communiqué : Elections à la Maison des Artistes, samedi 27 novembre 2004 à 10 heures.


///////////////


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
22> Spectacle : Kitsou Dubois présente à la Maison de la Villette son nouveau spectacle Analogies, Paris.
Du 19 novembre au 19 décembre 2004,
Kitsou Dubois présente sa nouvelle création Analogies, spectacle pour trois danseurs et trois acrobates

Maison de la Villette, Parc de la Villette 
Métro Porte de la Villette
Informations/Réservations : 01 40 03 75 75 et www.villette.com


Après Trajectoire Fluide créé au Parc de la Villette en 2002, Kitsou Dubois présente à la Maison de la Villette son nouveau spectacle Analogies. Dans la continuité de Trajectoire Fluide, Analogies est une oeuvre pluridisciplinaire.

Analogies évoque un monde sans gravité, un monde qui bascule, où le mouvement se déroule au gré des frôlements, des passages, des contacts entre les corps et les surfaces. Cette pièce chorégraphique est issue du processus de recherche et d’expérimentation développé par Kitsou Dubois, en lien direct avec la recherche spatiale, les expérimentations en micro-gravité et dans l’eau. Pour Analogies, elle s'inspire des recherches sur la mécanique des fluides et des solides en absence de gravité.

Analogies tente de rendre visibles les forces qui agissent sur terre, que l’on sent mais que l’on ne voit pas, parce qu’elles sont masquées par la gravité. Il s’agit ici d’évoquer un milieu qui ne serait pas déterminé par la verticale. Tout est en mouvement : la rencontre entre danseurs et circassiens fait circuler le mouvement de l’intérieur à l’extérieur des corps. La musique et la lumière font vibrer les corps, l’image creuse et prolonge l’espace scénique.

Kitsou Dubois revisite les gestes fondamentaux de la danse à la lumière des expériences de vol en apesanteur. Dans Trajectoire Fluide, elle 
posait la question de l’ancrage des corps, de la verticale. Avec Analogies, elle questionne la dynamique du mouvement : "Comment aller d’un point A à un point B, en étant présent à tout ce qui nous entoure autant qu’à nous-même ? 
C’est une aventure intérieure, poétique et forte, que je souhaite partager avec le public."

Analogies est avant tout un processus de travail qui a conduit la compagnie à mener, tout au long de l’année 2004, des expériences dans 
l’eau, en vol, sous chapiteau. En tissant des liens avec des artistes, des chercheurs, des lieux culturels et scientifiques, Kitsou Dubois affirme l’importance du processus dans l’œuvre de création. Les représentations du spectacle à la Maison de la Villette constituent une étape supplémentaire de ce processus.

En 2005, alors qu'Analogies sera en tournée, les expérimentations menées par la compagnie se poursuivront et viendront enrichir le travail 
présenté.


Renseignements pratiques
Dates/horaires : du 19 novembre au 19 décembre 2004. Mercredi, jeudi, 
vendredi, samedi à 20h30 et dimanche à 17h. Relâche lundi et mardi. 3 soirées événement : retour de vol les 24, 25 et 26 novembre à 19h. 
Entrée libre.
Tarifs : 18€ - TR : 14,5€ - Moins de 16 ans et Carte Villette : 9€. Accès : Maison de la Villette, Parc de la Villette - Métro Porte de la 
Villette
Informations/Réservations : 01 40 03 75 75 et www.villette.com


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
21> Offre d’emploi : La Région de Franche-Comté recrute un directeur (H/F) pour le Fonds régional d’art contemporain (FRAC).
Candidature au plus tard le 10 décembre 2004.

Rattaché(e) à la Direction de la culture, vous proposez, mettez en œuvre, et suivez un projet d’établissement et un projet artistique et culturel répondant aux objectifs suivants : 

- Enrichissement, conservation, diffusion et valorisation de la collection,
- Organisation d’actions de sensibilisation et de formation des publics,
- Elaboration et réalisation du programme d’expositions, de publications et éditions, et de toutes activités susceptibles de développer le soutien à la création et le rayonnement national et international du Frac Franche-Comté,
- Contribution de façon active au développement des arts plastiques en Région Franche-Comté par une politique de partenariat, avec l’ensemble des structures participant à l’aménagement culturel du territoire.

Vous avez en charge l’élaboration et le suivi du budget de fonctionnement du FRAC, et vous contribuez à la réflexion sur l’évolution de cette structure.

Profil : 
- Diplômé(e) de l’enseignement supérieur,
- Expérience significative dans la conduite de projets artistiques,
- Connaissance approfondie de l’art contemporain et de ses réseaux, haut niveau de culture générale, notamment en histoire de l’art,
- Connaissance du fonctionnement d’une collectivité locale,
- Compétences en gestion, aptitude à l’encadrement et l’animation d’équipes, 
- Capacité relationnelle, capacité de négociation,
- Disponibilité,
- Pratique de l’anglais (niveau parlé),
- Permis de conduire (nombreux déplacements).

Les candidats sélectionnés seront invités à présenter une esquisse de projet artistique et culturel.

Poste à pourvoir pour le 1er février 2005.

Merci d’adresser votre candidature accompagnée d’un curriculum vitae détaillé à Monsieur le Président du Conseil régional de Franche-Comté, direction des ressources humaines, 4 square Castan, 25031 BESANCON Cedex, au plus tard le 10 décembre 2004.

Le Cipac vous transfère cette offre d'emploi : 
(retrouvez l'ensemble des offres sur www.cipac.net)



/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
20> Elections : Le 27 novembre, élections à l’association LA MAISON des ARTISTES. 
Communiqué :

Le 27 novembre : élections à l’association LA MAISON des ARTISTES 

Enfin les élections ! 
La dernière procédure judiciaire a enfin permis de programmer les élections. Elle a surtout obligé M. Bernheim, ancien président, à retirer définitivement sa candidature. Elle a aussi permis de refuser le mode antidémocratique des élections demandé par le Comité de soutien à M. Bernheim . Ils voulaient empêcher l’administratrice judiciaire d’envoyer les professions de foi des candidats et laisser la possibilité de faire acte de candidature jusqu’au jour de l’Assemblée Générale. Les juges ont refusé ces demandes, car les artistes adhérents qui n’auraient pas pu être présents et auraient envoyé leur pouvoir, ne pouvaient pas dans ces conditions prendre connaissance des candidats et indiquer le vote qu’ils souhaitaient. Ces mêmes personnes, qui continuent à soutenir M. Bernheim (Aron, Arrabal, Avril, Bourgeois, Dauberville, Lovato, Martin) sont candidates chacune sur tous les postes à pourvoir : par exemple, M. Aron et Mme Martin sont candid!
 ats sur les 7 postes à pourvoir. Etrange, non ? 

Si vous voulez, comme nous, que la MDA sorte de sa sclérose et la Maison des Artistes redevienne notre maison à tous, votez pour une nouvelle équipe : 
à la présidence : Antoine PERROT 
à la 1 vice-présidence : Martine VIALA 
à la 2 vice-présidence : Katerine LOUINEAU 
au secrétariat général : Norbert CHOQUET 
au secrétariat général adjoint : Anne JANOD 
à la trésorerie : Guy SÉNÉCAL 
à la trésorerie adjointe : Marie-Noëlle BAYARD 

Si vous n'êtes pas disponible pour assister à l'AG, vous pouvez envoyer votre pouvoir (avec la copie de votre carte d’identité) à l'un d'entre nous : 
Norbert CHOQUET, 8 rue Neuve Popincourt, 75011 Paris 
Anne JANOD, 8 rue Romain Rolland, 94800 Villejuif 
Katerine LOUINEAU, 143 boulevard Jean Jaurès, 92110 Clichy 
Antoine PERROT, 187 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris 
Guy SÉNÉCAL, 5 rue Robert Branchard, 95870 Bezons 
Martine VIALA, 8 rue de la Rotonde, 13001 Marseille 
Laurence Wichegrod 88 bis rue du Faubourg du Temple 75011 Paris 
(Nota : Eugénie Dubreuil d’abord candidate à la vice-présidence, nous a fait savoir qu’elle a retiré sa candidature au mois de mai et prie les électeurs de reporter leurs voix sur celle de Martine Viala.) 

Nos propositions : 
L’association Maison des Artistes doit développer ses activités sociales et culturelles. Elle doit répondre aux attentes des artistes et en premier : 
-De rendre aux artistes la pleine maîtrise de la gestion de cette association avec un vrai projet. 
-De faire de l’association un lieu d’information, d’échange et de confrontation pour aider les adhérents dans leurs démarches professionnelles. 
-D’associer nos compétences et nos expériences pour favoriser les échanges entre artistes, tant entre les régions qu’au niveau européen. 

Nous sommes pour : 
-Clarté et transparence pour les comptes et la gestion de l’association : 
. un Bureau composé d’artistes, qui fonctionne sur le bénévolat de ses membres, pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté. 
. aucun cumul d’activités, ni amalgame de responsabilités. 
. une restitution régulière sur la gestion de l’association, tant dans le domaine financier, que dans celui des choix et des orientations. 
. une refonte des statuts discutée largement avec les membres de l’association et soumise à l’assemblée générale pour des statuts clairs et disponibles pour tous. 
. une réduction de la durée des mandats des élus du bureau à 4 ans, au lieu des 6 ans actuels, afin de mettre en débat plus fréquemment la gestion et les orientations de l’association dans un environnement et une réglementation qui évoluent très vite. 
. créer des relais en régions afin de remettre l’association en proximité avec le quotidien de ses adhérents. 

-Une définition claire des missions de l’association : 
. mettre en place une action sociale efficace et au plus près des besoins des artistes, transparente tant sur les demandes que sur les attributions. 
. assurer une assistance juridique de qualité avec un suivi des dossiers, en matière de droits d’auteurs, de droits sociaux, de contrats, etc. 
. faire de l’association un lieu ressource pour nos professions : informations sur les concours, les expos, les nouveaux lieux, les résidences, les appels d’offre, etc, sous forme de publication papier et en ligne. 
. obtenir par convention l’entrée gratuite pour les artistes dans tous les musées et les expositions,…nos lieux de formation permanente. 
. soutenir le développement de l’organisme de sécurité sociale Maison des Artistes 

Ce n’est qu’en unissant toutes les bonnes volontés et toutes les compétences que nous ferons de l’association La Maison des Artistes un lieu d’informations, de conseils, de solidarité et que nous rendrons crédible sa parole et ses engagements pour que les artistes puissent vivre décemment et dignement de leur travail. 

(Veuillez nous excuser, si vous recevez plusieurs fois ce mail) 


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
19> Appel à candidature : Concours Fondation CCF pour la Photographie, Paris.
Concours Fondation CCF pour la Photographie : top départ pour la remise des dossiers !

Depuis le 1er novembre, la remise des dossiers est ouverte, il suffit de retourner votre dossier complet à l’agence Vocatif, à l’attention de Jacques Dasnoy, 
18 rue Jules
75015 Paris

Votre dossier doit contenir :
• 10 à 20 photographies (tirages papier non encadrés - pas d'Ektas) d’un format 30x40 cm maximum (le nombre de photographies doit être clairement précisé);
• un court texte de présentation du travail présenté;
• un curriculum vitæ (coordonnées, formation, travaux réalisés, expositions, observations);
• le formulaire dûment complété et signé.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter l’agence aux numéros suivants :
01 43 55 33 60
Georges André : 06.81.42.97.51
Jacques Dasnoy : 06.81.87.82.33
Aurore Pineau : 06.64.13.19.41

Le numéro de fax donné dans le formulaire d’inscription 01 43 55 38 31 est provisoirement indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Merci pour votre compréhension
Contact : contact.fondation {AT} ccf.com

Oliva Maria Rubio nommée conseiller artistique de la Fondation CCF pour la Photographie.

Oliva Maria RUBIO aura pour mission de proposer au comité exécutif de la Fondation une dizaine de candidats parmi l’ensemble des dossiers reçus. Elle conseillera ensuite la Fondation dans le choix des photographies des lauréats pour la constitution d’une exposition itinérante et la réalisation d’ouvrages monographiques en coédition avec Actes Sud. Elle est licenciée en Histoire et Théorie de l’Art de l’Universitad Autónoma de Madrid. Actuellement Directrice du Département des Expositions de La Fábrica (Madrid), elle a géré pendant deux ans la programmation de la salle d’expositions de la Fondación La Caixa Galicia de Vigo, avant d’être la directrice artistique de PhotoEspaña de 2001 à 2003. Elle est commissaire du projet « Generaciones Premiosy Becas de Arte Caja Madrid » depuis 2000.

Site internet:
http://www.ccf.com

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
18> Rencontre : Eric Sadin, Plasticiens du web, centre Pompidou, Paris.
PLASTICIENS DU WEB

ERIC SADIN
TIMES_OF_THE_SIGNS
Jeudi 18 novembre, cinéma 2, 19h

Présentation du projet et de la vidéo "Times_of_the_signS" (enquête sur l'inflation des signes dans l'espace urbain japonais) + performance multimédia : "Tokyo_reengineering" (Prix Pompidou 2004, Flash Festival).

Éric Sadin développe une activité polymorphe d'écrivain, de concepteur d'installations vidéos et de dispositifs multimédias, de théoricien des enjeux des relations entre arts, langage, et nouvelles technologies, de rédacteur en chef de la revue éc/artS. Il présente régulièrement des conférences et des performances en Europe, en Amérique du Nord, au Japon, et enseigne à l'École supérieure d'art de Toulon. Il a récemment publié : "Poésie_atomique, écriture & complexités contemporaines" (éc/artS, coll. essais_explorer).

Prochaine séance le jeudi 16 décembre. 

centre Pompidou
géraldine gomez
(Cinémas de demain, Troisième Oeil, Plasticiens du web, Demain dès l'aube) http://www.centrepompidou.fr/evenements

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
17> Appel à participation : programmation 2004-2005, Barbizon, Paris.
Ami-e-s du Barbizon, 

jeudi 25 novembre à partir de 19h, 
à la maison des associations, 
11 rue Caillaux, 75 013 Paris
métro Maison Blanche.

Le Barbizon est fermé depuis juillet - on vous a manqué ?- pendant ce temps l'équipe des Amis de Tolbiac se sont attaché à résoudre des problèmes juridiques et matériels. 
En vue de sa réouverture imminente, la programmation 2004-2005 est en cours d'élaboration. 

Envoyez-nous rapidement vos projets avec un descriptif détaillé à 
projets {AT} lebarbizon.org. 

Quels projets ? arts plastiques, arts visuels, V-jaying, arts vivants, débats, mix artistique "transvers'arts", etc....

Ouverts à vos projets, nous sommes aussi intéressés par tous-tes les motivé-es : participation à la vie de l'association, soutien matériel et logistique, réseaux et contacts.

Si vous voulez en savoir plus venez nous rencontrer :
jeudi 25 novembre à partir de 19h, 
à la maison des associations, 
11 rue Caillaux, 75 013 Paris
métro Maison Blanche.

L'équipe des Amis de Tolbiac ... Barbizonement votre !


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
16> Conférence : en relation avec l’exposition "Le troisième œil" à la Maison Européenne de la Photographie, Paris.
MEP
5/7 rue de Fourcy , 
75004 Paris, 
M° Saint Paul ou Pont Marie,
Renseignements et réservation au 01 44 78 75 08.

Dans le cadre du Mois de la Photo, la Maison Européenne de la Photographie propose en relation avec l’exposition "Le troisième œil". La photographie et l’occulte", une rencontre- conférence en présence de Denis Canguilhem et Sophie Schmit, commissaires de l’exposition.

Le jeudi 18 novembre à 18 heures à l’auditorium

" Le troisième oeil. La photographie et l’occulte "
3 novembre 2004 6 février 2005

Lévitations, apparitions, transfigurations, ectoplasmes, spectres, fantômes, auras, fluides mesmériques, etc… pouvait-on imaginer que ces phénomènes occultes par nature cachés avaient pu autant être photographiés ? Fruit d’un travail de plusieurs années de recherche, l’exposition réunie près de 250 photographies de ces phénomènes, exhumées des archives des sociétés occultes, de collections privées ou publiques. Organisée conjointement par la Maison Européenne de la Photographie et le Metropolitan Museum de New York, cette exposition se propose non seulement de porter à la connaissance du public ces extraordinaires documents, mais aussi de tenter de comprendre leur raison d’être, de retracer les conditions de leur réalisation, d¹expliquer les espoirs ou les déceptions qu’ils ont suscités ? bref, de renouer avec le fil de leur singulière histoire. 


Renseignements et réservation au 01 44 78 75 08.
5/7 rue de Fourcy , 75004 Paris, M° Saint Paul ou Pont Marie, www.mep-fr.org



/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
17/11/2004
15> Programme : novembre à l'Espace Culture Multimédia de la Maison populaire, Montreuil.
Programme de novembre à l'Espace Culture Multimédia de la Maison populaire :
Espace Culture Multimédia
Maison populaire
9 bis, rue Dombasle
93100 Montreuil
Tél. 01 42 87 08 68
Fax 01 42 87 64 66

-----------------------
À partir du 22 novembre
-----------------------
>>>POLYPTIQUE
>>>de Pleine-Peau

>Action sur le réseau Netd {AT} ys 2004
Polyptique est une place vide, muette et accueillante, une structure inspirée des wiki strictement dédiée aux images. Accessible prochainement sur http://polyptique.maisonpop.fr

En savoir plus : http://www.maisonpop.fr/ecm/2004-2005/madre_centre.htm

----------------------------
Du 16 novembre au 18 janvier
----------------------------
>>>MIX'N'REMIX
>>>animé par Kévin Bartoli

>Stage de création
Ce stage vous propose de créer des objets musicaux sur la base du remix, quelles que soient les appartenances stylistiques, avec les outils les plus basiques et libres de droits. A son issue, une performance collective est prévue le samedi 22 janvier.

En savoir plus : http://www.maisonpop.fr/ateliers/activite.php?id=58

--------------------------------------------------------
ATTENTION Inscriptions recommandées avant le 15 décembre
--------------------------------------------------------
>>>DU CALME CE N'ÉTAIT QU'UN RÊVEŠ
>>>avec Jean Lambert-Wild, Jean-Luc Therminarias et Bénédicte Debilly

>Résidence de création sonore et poétique
Prenant sources dans les chants « waras » brésiliens et les dernières innovations technologiques en matière de capteurs, cette résidence-workshop vous invite à aller ailleurs, à revisiter votre rapport au son et à la voix.

En savoir plus : 
http://www.maisonpop.fr/residences/2004-2005/lambertwild_centre.htm

------------------------------
Cordialement à tous
-- 
Espace Culture Multimédia
Maison populaire
9 bis, rue Dombasle
93100 Montreuil
Tél. 01 42 87 08 68
Fax 01 42 87 64 66
ecm {AT} maisonpop.frhttp://www.maisonpop.fr

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
14> Rencontre : Cannelle Tanc, Frédéric Vincent, Memory-Project, au Musée des beaux arts d'Orléans.
RENCONTRE AVEC LES ARTISTES.
Memory-project, Orléans, France, 2004

Rencontre à 14h le samedi 20 novembre au Musée des beaux arts d'Orléans. 

Musée des Beaux-arts d’Orléans, Vitrines extérieures rue Paul Belmondo, 45 000 Orléans
Ateliers Oulan Bator, 
20 rue des Curés , 
45 000 Orléans


Memory-Project

Memory-Project est une réflexion commune autour du sujet de la mémoire, du déplacement et de notre environnement. 

Nous utilisons comme outil de travail le film vidéo, sans exclure l’utilisation de la photographie, des installations dans l'espace et des supports d’impression.

Notre point de départ est l'idée que nous avons tous en mémoire des images et des sons provenant de lieux et de territoires où nous ne sommes jamais allés. En parallèle de nos pratiques artistiques nous avons commencé des déplacements dans des territoires différents des nôtres selon les circonstances qui se sont présentées à nous. Ainsi, nous avons constitué des souvenirs, source de re-construction de notre mémoire personnelle et commune. 

Nous avons choisi de filmer en utilisant la technique du panoramique, pour sa double valeur démonstrative, à la fois illustrative de notre position physique à un moment donné et de notre regard porté sur le paysage. Le film devenant une trace de notre mémoire en train de se constituer regardant la mémoire du paysage.

----

Memory-Project is a common reflection on the subject of memory, moving and our environment. We use the video film as a working instrument but do not exclude the use of photography, installation in space and printing media.

Our approach is based on the idea that we all carry images and sounds in our memory, deriving from places where we have never been. Beside our artistic activities we have started to go to places that are different to our place, following the occurring circumstances. In this way we have constituted memories, a source to re-construct our personal and common memory. 

We have chosen to use the panorama for shooting, because of its double demonstrative value: significant in the same time of our physical position in a specific moment and of our vision of the landscape. Considering the memory of the landscape, the film becomes a shape of our memory in the way of constitution.

----


Memory-Project, Orléans, 2004
cannelle tanc
frédéric vincent

5 novembre au 28 novembre 2004
vernissage itinérant le 4 novembre 2004 

à 18h devant les vitrines extérieures au Musée des Beaux-arts d’Orléans
à partir de 19h aux ateliers Oulan Bator 



A l’occasion de cette double exposition dans les vitrines extérieures du Musée des beaux-arts et aux ateliers Oulan Bator à Orléans. Nous présentons un travail in situ Memory-Project, Orléans, 2004 ( vidéo, photographies et maquette) ; Memory-Project de 1999 à 2004 ; un DVD présentant l’ensemble de notre travail Memory-Project, film et photographies de 1999 à 2004. Enfin un ensemble de travaux personnels est exposé en regard de Memory-Project. 


Nous présentons un film vidéo sur la ville d’Orléans sur le même principe du panoramique que nous développons dans Memory-Project. Des photographies en impression luminescentes jouant avec les vitrines extérieures du Musée des beaux-arts d’Orléans visible le jour et la nuit par les passants. Ceux même qui se refléteront dans leur propre ville à l’aide d’un jeu de miroir installé dans les vitrines, venant ponctuer l’installation vidéo et les photographies luminescentes. Et une maquette « copier/coller/ ville » pour tenter une réflexion critique sur le devenir de notre urbanisme. Une maquette réalisée à partir d’éléments architecturaux basiques et communs. Une tentative de création d’une ville banale, un plan d’urbanisme transposable dans le monde entier qui ne tiendrait pas compte des spécificités des lieux.



Memory-Project est une réflexion commune autour du sujet de la mémoire, du déplacement et de notre environnement. Nous utilisons comme outil de travail le film vidéo sans exclure l’utilisation de la photographie, du volume, et de tous autres supports d’impression.

Partant de l’idée que nous avons tous en mémoire des images et des sons provenant de lieux et de territoires où nous ne sommes jamais allés. En parallèle de nos pratiques artistiques nous avons commencé nos déplacements dans des territoires différents des nôtres selon les circonstances qui se présentées à nous. Ainsi nous avons constitué des souvenirs, source de re-construction de notre mémoire personnelle et commune. 

Nous avons choisit de filmer en utilisant la technique du panoramique, pour sa double valeur démonstrative, à la fois illustrative de notre position physique à un moment donné et de notre regard porté sur le paysage. Le film devenant une trace de notre mémoire en train de se constituer regardant la mémoire du paysage.



Memory-Project, Arizona, USA, 1999
Memory-Project, Paris, France, 2000
Memory-Project, Istanbul, Turquie, 2000
Memory-Project, New York, USA, 2000
Memory-Project, Iles du Dédocanése, Grèce, 2001
Memory-Project, Marrakech, Maroc, 2002
Memory-Project, Alger, Algérie, 2003
Memory-Project, Londres, Angleterre, 2004
Memory-Project, Berlin, Allemagne, 1ème partie, mai 2004



cannelle tanc
frédéric vincent

----


Le travail que je developpe joue avec les codes de l’art contemporain, du design et de la musique, tout en analysant leur signification politique, économique et sociale.

Peint sur des pochettes de disques vinyles, les peintures se laissent contemplées assis sur une version sonore de la fameuse chaise de Gerrit Rietveld « chaise rouge/bleue » de 1918/1923 ; où vous pouvez y écouter l’environnement sonore créé pour l’installation.

Les dessins sont eux souvent réalisés à partir de disques vinyles 33 tours, laissant dans les formes et contre formes, apparaître des paysages montagneux.

Un autre paysage des montagnes d’Arizona peintes sur des pochettes de disques est entouré de pochettes de disques de jazz, ou de Pop music. Cette peinture est visible à travers une nouvelle version d’une étagère écran de Charlotte Perriand de 1954. Cette étagère laisse échapper une musique d’ambiance créée pour l’installation.

L’utilisation des différents médiums me permette de croiser les réflexions et les regards des différents domaines que j’explore.

Il s’agit là d’un mix géant, nous sommes aujourd’hui dans ce cyclone, ce tourbillon, un maelström de formes et d’idées. C’est par brassées que nous avalons des formes et des idées aussi différentes des unes des autres. Les dessins et installations présentées donnent formes aux mélanges que nous pouvons tous faire dans nos têtes.

Nous retrouvons l’idée du mélange dans l’installation « Eins.Un.One.Remix », déclinaison de l’installation « Eins.Un ; One » de Robert Filliou de 1984.

Pour cette interprétation, les dés initiaux sont remplacés par des cubes géants fait en pochettes de disques qu’utilisent les DJ’ s. Le jeu qui était un des centres d’intérêt de Robert Filliou est ici remplacé par la musique.

frédéric vincent 2004

----

La recherche sur « l’acte de peindre » que je développe actuellement utilise le média de la vidéo. Ce travail est journalier organisé selon un processus d’installation très simple : châssis, toiles, plexiglas, métal, tissu, matériaux trouvés au sein du lieu de travail.

Je considère ses matériaux comme des écrans de la pensée et du geste du peintre. A chaque séquence de vidéo on voit la toile sur lequel se projette une idée matérialisée par l’usage de la citation ( voix off, son, texte)

Le travail c’est une vidéo montée et projetée sur un écran. Toutes les séquences journalières filmées ne deviennent pas une vidéo. Un ensemble de 26 séquences constitue une première version vidéo de ce travail.

En regard je développe d’une part un travail photographique qui me permet de choisir le dispositif filmique et d’autre part un travail de peinture sur les traces photographiques des installations vidéos. Les installations deviennent sujet de peinture. 

Cette approche tente de tester l’efficacité et la fidélité des media les uns par rapport aux autres, à leur représentation de la réalité et aux idées que l’on souhaite exprimer quand on commence une peinture. 

Cette réflexion sur l’acte de peindre est matérialisée par une palissade, un décor où côte à côte, peinture, photographie, vidéo, dialoguent et jouent le jeu de la création.

cannelle tanc, 2004


----

Musée des Beaux-arts d’Orléans, Vitrines extérieures rue Paul Belmondo, 45 000 Orléans
Ateliers Oulan Bator, 
20 rue des Curés , 
45 000 Orléans
Horaires d’ouverture : samedi, dimanche de 15h à 19h et sur rendez-vous.


le pays où le ciel est toujours bleu
Laurent Mazuy, Sébastien Pons www.cielbleu.fr.fm
Ateliers Oulan Bator
20 rue des curés
Contacts : 06 30 35 50 57
02 38 53 47 87

Horaire d'ouverture : 
Pour le musée : 24h/24 vitrines extérieures
Pour les ateliers oulan bator : samedi et dimanche de 15h à 19h et sur rendez vous


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
13> Inauguration de la nouvelle annexe de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux.

Inauguration de la nouvelle annexe de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux

Le 19 novembre prochain, à 18h30, la nouvelle annexe de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux sera inaugurée. 

Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux
7, rue des Beaux-Arts, F-33800 Bordeaux 
tél. +33(0)5 56 33 49 10
fax +33 (0)5 56 31 46 23
 {AT}  : ecole.bxarts {AT} mairie-bordeaux.fr 
http://www.mairie-bordeaux.fr 
Annexe de l'école et café vidéo 
Place Renaudel, F-33800 Bordeaux


Pour cette occasion, une exposition des diplômés DNSEP 2004 occuper la totalité de l’immeuble, et un programme spécial présentera des vidéos de l’artiste anglais Jeremy Deller. 
L’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux inaugure sa nouvelle annexe.

Pour cette occasion, une exposition des diplômés DNSEP 2004 occupera la totalité de l’immeuble, et un programme spécial présentera des vidéos de l’artiste anglais Jeremy Deller : « La Bataille de Orgreave », 2001 - dont l’Ecole a réalisé la version sous-titrée en français inédite en France-, « Memory Bucket », 2003, et « Social Parade », 2004. 

Avec des formations dans les champs des arts et des designs, l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux engage ses étudiants dans l’expérience pratique de création qui va se poursuivre tout au long de leur vie. Elle se donne également pour ambiton d’inscrire les jeunes artistes et créateurs dans le contexte de la scène artistique française et internationale la plus contemporaine. Son choix d’une pédagogie interdisciplinaire, qui favorise les démarches transversales, conduit beaucoup de ses diplômés vers l’invention de nouveaux métiers des arts visuels actuels et à venir. Dans un nouveau projet qui tient compte des mutations profondes que vivent autant les pratiques de l’art que les enseignements supérieurs en Europe, et notamment dans le cadre du processus de Bologne, l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux prépare de nouveaux dispositifs pour les niveaux approfondis de la recherche artistique dans un cadre résolument international. C’est ainsi qu’elle c!
 herche à développer le formidable potentiel de la culture artistique française, du renouvellement du champ de la théorie et de la critique au contact des artistes et de l’art en train de se faire, de sa capacité à faire des œuvres et à les partager. 

Au cœur du quartier Sainte-Croix, dans un nsemble exceptionnel réunissant le Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud, le Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine et l’IUT Michel de Montaigne de journalisme et de médiation culturelle, l’Ecole est installée dans un bel immeuble classique qu’elle occupe depuis le XIX° siècle. Située à 200 mètres de l’église Sainte-Croix, sur la place Renaudel, l’annexe occupe le bâtiment qui fut autrefois école d’architecture et caserne de pompiers. Le projet architectural a été confié à l’équipe d’architectes bordelais Flint. Le corps de bâtiment principal, qui date du XIX° siècle, a été conservé et rénové, alors qu’à l’arrière une construction neuve complète désormais les 1000 m² d’ateliers réservés aux étudiants des années supérieures et aux auditeurs libres. L’annexe comprend de plus un café vidéo, le Café Pompier. 

A l’occasion de l’inauguration du Café Pompier, les œuvres les plus récentes de Jeremy Deller reçoivent une attention toute particulière liée à l’intérêt que porte l’Ecole à cet artiste t aux diverses manifestations et hybridations du documentaire et de la fiction si présentes dans l’art aujourd’hui. L’essentiel du travail de l’artiste se réalise en vidéo et concerne des collaborations avec des individus ou des groupes de personnes. « La Bataille de Orgreave », tournée le 17 juin 2001, met en scène à la manière des grandes batailles historiques des programmes touristique de l’été- la reconstitution des violentes confrontations qui se produisirent entre mineurs anglais et police lors de la grande grève de 1984. Ces dramatiques événements sont restés en Angleterre comme l’expérience la plus amère depuis la grève générale de 1926 car ils ont aussi marqué un tournant dans le mouvement syndical du pays. La reconstitution initiée!
  par Jeremy Deller prend d’autant plus de force qu’elle est interprétée 20 ans plus tard par les habitants de Orgreave, les mineurs vétérans pour la plupart protagonistes eux-mêmes de l’événement ou des membres de leurs familles. Cette œuvre vidéo a été réalisée en mêmetemps qu’un livre et un enregistrement audio. 

Jeremy Deller, né en 1966, est diplômé d’histoire de l’art du prestigieux Courtauld Institute of Art de Londres. Pour cette piece of living History, il est actuellement nominé pour le célèbre Turner Prize qui distingue chaque année le meilleur artiste anglais et qui a tant fait pour diffuser le label Britart. 


Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux
7, rue des Beaux-Arts, F-33800 Bordeaux 

tél. +33(0)5 56 33 49 10
fax +33 (0)5 56 31 46 23

 {AT}  : ecole.bxarts {AT} mairie-bordeaux.fr 
http://www.mairie-bordeaux.fr 

Annexe de l'école et café vidéo 
Place Renaudel, F-33800 Bordeaux

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
12> Appel à candidature : Master program, Photographic Preservation & Collections Management, Ryerson University, Toronto. 
RYERSON UNVERSITY/Toronto 
http://www.imagearts.ryerson.ca/photopreservation
Contact: rburley {AT} ryerson.ca 

Photographic Preservation & Collections Management
TWO YEAR MASTER OF ARTS PROGRAM

A new MA program, unique in the world, brings together the resources and expertise of George Eastman House - International Museum of Photography & Film in Rochester and The School of Image Arts at Ryerson University in Toronto. 

Over two years spent at Ryerson and George Eastman House, students will complete thirteen half courses, an internship, and a professional practice project designed to provide a blend of historical knowledge, practical experience and professional education. Course offerings include seminars in photographic materials and history, curatorial practice and practicums, taught by preservation and conservation professionals.

APPLICATION DEADLINES
JANUARY 7th/2005
Deadline for Fall 2005 for all applications with international supporting documents.

FEBRUARY 4th/2005
Deadline for Fall 2005 for all applications with supporting documents from North America.

RYERSON UNVERSITY/Toronto 
http://www.imagearts.ryerson.ca/photopreservation
Contact: rburley {AT} ryerson.ca


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
11> Exposition : Miguel Chevalier et Joseph Nechvatal à la galerie RLBQ, Marseille.

Dans le cadre des Rencontres internationales des arts multimédias RIAM 01

la galerie RLBQ présente
en collaboration avec Numeris causa et Circuit court
Deux installations de Miguel Chevalier et Joseph Nechvatal 

Paradis artificiels, Miguel Chevalier 

Viral counter attack, Joseph Nechvatal et Music2eye


Vernissage mercredi 17 novembre à partir de 18h30
Exposition ouverte du 18 novembre au 4 décembre 2004
du mardi au samedi de 14 à 18 heures ou sur rendez-vous


Galerie RLBQ
reposer la bonne question
41 rue Tapis vert
13001 Marseille
04 91 91 50 26


Une collaboration RLBQ, Numéris causa et circuit court
La galerie RLBQ reçoit le soutien de la Région PACA, de la Ville de Marseille, de la DRAC PACA et du Conseil Général 13

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
10> Exposition : Sylvain Loret " LA PREUVE ", au bon Accueil, Rennes.

LE BON ACCUEIL présente :

Sylvain Loret
" LA PREUVE "
Exposition ouverte du vendredi 19 novembre au samedi 18 décembre 2004.
Vernissage le vendredi 19 novembre à partir de 18h.

Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 19h.
Ouverture exceptionnelle le samedi 20 novembre dans le cadre de "un samedi en ville".

LE BON ACCUEIL / Site Expérimental de Pratiques Artistiques, 74 canal Saint-Martin 35700 Rennes. Tel / Fax: 02 99 59 2276


"J'ai souvent croisé dans mes lectures des histoires qui racontaient qu'une pieuvre était vénérée dans la ville d'Alexandrie. Mes études récentes aboutissent à une hypothèse que je vous donne comme seule vérité, n'ayant aucun détracteur dans ce domaine car aucune science ne s'est constituée pour en faire l'étude.

- Quels sont les rapports entre, une pieuvre, un écrou, un phare, un peintre, une pierre et une bibliothèque ?
- Je ne vous donnerai aucune réponse mais vous inciterai à en découvrir une.

Je raconte une histoire que seul le visiteur sera capable de construire entièrement avec son imaginaire quand il sera confronté aux peintures, sculptures et autres images qu'il pourra voir dans cette exposition.
Ma démonstration ne peut être supportée par de simples écrits et images, j'utilise donc des modes de communication visibles et compréhensibles par tous.

Aucun support existant ne peut contenir de telles informations alors je vous montrerai mes recherches dans cette exposition."

---


Sortie le 12 novembre de la revue SEMAINE (47.04) consacrée à cette exposition. Vente à Rennes en librairies spécialisées : le Chercheur d'art, Alphagraph, et au Bon Accueil. 

Prix de vente : 4 euros.
Edition d'une oeuvre multiple SEPA en partenariat avec l'école des Beaux-Arts de Cornouailles à Quimper.

---


Tous les renseignements:

LE BON ACCUEIL / Site Expérimental de Pratiques Artistiques, 74 canal Saint-Martin 35700 Rennes
M° : Anatole France / Bus : auberge de jeunesse / 02-99-59-22-76 / s-e-p-a {AT} wanadoo.fr / http://www.bon-accueil.net
Le S.E.P.A. reçoit le soutien du ministère de la Culture ( DRAC Bretagne ), du Conseil Régional de Bretagne, du Conseil Général d'Ille et Vilaine, de la Ville de Rennes.


/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
09> Exposition : Public présente PICK-UP, Paris.
Public >
4 impasse beaubourg, 75003 Paris / M° Rambuteau / T. 01 42 71 49 51/ publicparis {AT} yahoo.fr / www.onoci.com/public 

PICK-UP
Martin Arnold / Omer Fast / Bertrand Georges / Joseph Grigely 
Thomas Hirschhorn / Claude Lévêque / Dominique Petitgand / Beat Streuli

vernissage le 26 novembre à partir de 18h. 

exposition ouverte du 26 novembre au 19 décembre 2004, 
du vendredi au dimanche de 14h à 19h.


L'exposition Pick-Up prend comme point de départ des oeuvres d’art qui utilisent la fragmentation de sons, d'images, de textes 
pour en révéler de nouvelles potentialités cognitives et sensorielles. 
À l'image des déictiques, ces courtes particules linguistiques qui ne cessent de changer de sens en fonction du contexte 
dans lequel elles s’inscrivent, il s'agit, à travers le prélèvement, le bégaiement, la décontextualisation, le déplacement, 
de déployer l’éventail des stratégies de recadrage applicables aux flux les plus ordinaires de la communication.

Pick-Up est aussi une réflexion en acte sur l'exposition. Elle prévoit ainsi que les œuvres se partagent non pas l'espace 
mais le temps de l'exposition. Un programme d’une durée précise tourne en boucle. 
Un jeu automatique de lumières et de programmateurs électroniques "déclenche" automatiquement les pièces sonores, 
les œuvres au mur, le diaporama, les films. 
Pick-Up est l’occasion de prendre au mot et de jouer avec la notion de l’exposition comme scénario. 



Une proposition de Guillaume Désanges.
Contact presse : Pauline Gauthron gauthron_pauline {AT} yahoo.fr
Contact Public> : Emilie Renard emilierenard {AT} laposte.net

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
08> Appel à participation : Festival audiovisual Zemos98_7, Universidad Internacional de Andalucía, Seville, Andalucía.

Nous vous invitons a participer au zemos98_7 [un espacio y un tiempo para la cultura audiovisual]
deadline: 20 novembre. 

BASES DE PARTICIPATION 
ZEMOS98_7 [UN ESPACIO Y UN TIEMPO PARA LA CULTURA AUDIOVISUAL]

- Il pourrait participer les ouvres en tout support de vidéo analogique et numérique. Il faut que les ouvres soient en espagnol o soustitré en espagnol. 

- Il n'ai pas durée maximale. Mais 30 minutes c'est une durée maximale recommendable. 

- Le théme et le genre seront libres . 

- Les supports de présentation: VHS, S-VHS, MINI.DV, DVD, SVIDEO-CD, VIDEO-CD. 

- Il est nécessaire d'envoyer au moins deux images numériques [JPG < 100kb] 

- L'inscription est uniquement possible sur le fiche d'inscription en ligne 

- Adresse d'envoi: 

FESTIVAL AUDIOVISUAL ZEMOS98_7 
Universidad Internacional de Andalucía 
Monasterio de Santa María de las Cuevas, 
c/ Américo Vespucio, 2 Isla de la Cartuja 
41092 Sevilla España 

- Tout les ouvres seront projectés. Il a 2 sections: Maraton et Officielle. 

Prix:
- DVD.ZEMOS98_7 
- Tourné Mondiale DVD.ZEMOS98_7 
- IV Rencontre de Créateurs Audiovisuels 
- Bourse à la Meilleure Création Latino-américaine 

- Date limite d'inscription des ouvres 20 novembre 2004. 

http://www.zemos98.org

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
16/11/2004
07>Lecture/performance : "mad about the boy" à l'E.N.S.C.I.
L'Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle
E.N.S.C.I./Les Ateliers : 48 rue Saint-Sabin 75011 Paris. 01 49 23 12 57. 

Emmanuel Fessy, directeur présentent

extensions #2
dynamiques d'écritures

mardi 23 novembre 2004 à 19h30

lecture/performance
emmanuel adely et frédéric dumond
"mad about the boy" d'emmanuel adely
éditions joëlle losfeld


E.N.S.C.I./Les Ateliers : 48 rue Saint-Sabin 75011 Paris. 01 49 23 12 57. Métro : Bréguet-Sabin http://www.ensci.com/

(...)

extensions #2 - l'E.N.S.C.I. / Les Ateliers - invite des écrivains, des poètes, des plasticiens
qui créent des dispositifs, sous forme de performances, installations, mix, dans une liaison indissociable de la forme et du sens

l'écriture d'Emmanuel Adely est dans les tensions, les obsessions de ses personnages, dans une langue qui s'écrit au plus proche de leur être, de leur rythme, de leur force et de leur violence

il a publié notamment : Les cintres (Minuit, 1993), Agar-agar (Stock, 1999), Jeanne, Jeanne, Jeanne (Stock, 2000), Fanfare (Stock, 2002), Mad about the boy (Joëlle Losfeld, 2003)
à paraître : Mon amour, chez Joëlle Losfeld, en janvier 2005


(...)

prochaine programmation : mardi 7 décembre 2004 à 19h30
lectures/performances : Jean-Michel Espitallier et Jérôme Game


programmation : christian barani et frédéric dumond

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
15/11/2004
06> Offre d'emploi : 2 Artistes intervenants, région Lorraine.

Recherche 2 artistes intervenants nouvelles technologies, région Lorraine

Nous recherchons deux artistes intervenants pour participer à deux 
ateliers de pratiques artistiques en collège, Les ateliers sont déjà 
validés.
coordinateurs pédagogiques : André Lozano aka Loz et Corinne Bourdenet

Lieu : région Lorraine (près de Metz)

Domaines :
Atelier 1 : animation multimédia, 3D, vidéo, infographie Atelier 2 : animation multimédia, internet, net art

Partenariats :
Atelier 1 : Asssociation Provisoire, Rectorat Nancy Metz, Drac Lorraine Atelier 2 : Centre d'art de Delme, Rectorat Nancy Metz, Drac Lorraine

Rénumération 46 Euros / heure, toutes charges comprises
à raison de 2500 euros par atelier (soit 54 heures).
Les frais de déplacements, d'hébergement et de repas ne sont pas pris en 
charge.
Affiliation à la maison des artistes requise.

Intitulés des projets
Atelier 1 : Arts-plastiques et infographie, réalisation de films 
d'animations
Atelier 2 : Cyber-Atelier, cyber-culture et utilisation d'internet

Envoyez vos cv et propositions à :
mail : ateliers {AT} provisoire.org
ou par courrier à :
Association Provisoire
77 rue aux arènes
57000 Metz
http://provisoire.org
/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
15/11/2004
05> Résidence d'artiste : Artists'residency at the Art Omi Center near NYC.

Artiste en résidence : ARTISTS' RESIDENCY
Deadline January 15, 2005. Session dates: June 26-July 17, 2005.
Art Omi Applications
55 Fifth Avenue 15th Floor
New York, NY 10003

The Art Omi International Artists' Residency offers visual artists three-week residencies in the month of July. The Arts Center is located approximately two and a half hours north of New York City in the historic Hudson River Valley. Artists are provided with room and board for the three-weeks. Studio facilities are set among the 300 acres of rolling green hills. The program includes a critic-in-residence who facilitates an ongoing dialogue in studio visits, as well as day visits from dealers, curators, artists and critics from New York City. The residency session concludes with a major exhibit at the Art Omi Center, to which members of the art world from both upstate New York and New York City are invited. More than 1,000 people attend this event, which includes a special dinner, each year. 

Artists pay for travel, materials, and donate a work of art created during the residency to the Art Omi Foundation Collection.

APPLICATION REQUIREMENTS
1. Six (6) 35mm color slides for carousel projector. CDs, or video tapes or DVDs for new media artists only whose work is time based or kinetic and cannot be seen well in slide format. Any work that moves or is based in video or film can be viewed on CD, DVD or video. All 2-D and 3-D work that is still will only be viewed in slide format. 

Note: do not send catalogs, glass slides, brochures or folders. These extra materials will not be considered. Each slide should be labeled with your name and the number of the slides corresponding to the slide script. The TOP of each slide should be clearly marked. VHS tapes should be NTSC format cued for a 3-5 minute viewing. CD-ROMs will be viewed on an IBM-compatible PC.

2. A numbered list of slides (or CD/video script) submitted with title, date of work, medium and size. At the top of the page list the artist's name, address, telephone number, email address, nationality, age, sex and languages spoken.

3. Curriculum vitae listing education and exhibitions.

4. A brief letter describing what you hope to achieve while in residence at Art Omi.

5. A S.A.S.E. (self addressed stamped envelope), for returning slides. 

Send completed applications to:
Art Omi Applications
55 Fifth Avenue 15th Floor
New York, NY 10003

Deadline January 15, 2005. Session dates: June 26-July 17, 2005. For further information please visit our website, http://www.artomi.org or contact: Blaire Dessent, Director, Art Omi International Artists' Residency at 212.206.5684 or via email to omiartists {AT} hotmail.com.

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
12/11/2004

04> Exposition : Entre-deux-mondes, Collection Frac Rhône-Alpes, Ville de La Motte-Servolex en Savoie.

Entre-deux-mondes
Œuvres de l’Institut d’Art Contemporain – Collection Frac Rhône-Alpes
Du mercredi 24 novembre 2004 au samedi 12 février 2005 
Vernissage le mardi 23 novembre à 19h30

Exposition à la Conciergerie – Ville de La Motte-Servolex en Savoie

David MACH, Jimmie DURHAM, Pipilotti RIST, Gloria FRIEDMANN, Boyd WEBB et Georges ROUSSE
Entre-deux-mondes , titre donné à l’exposition laisse entendre qu’un autre monde est à entrevoir, étranger à notre propre territoire personnel. Une rencontre possible va s’opérer, entre l’Un et l’Autre, entre soi-même et l’artiste.
 
Entre-deux-mondes, entre art et culture. Si la culture prend ses racines dans la vie sociale et dans la mémoire de chacun, elle se nourrit également de l’art à l’expression libre et sans concession. L’art contemporain  loin de laisser indifférent, tout à la fois dérange, interroge et exerce la critique face aux certitudes.
En mouvement perpétuel, art et culture évoluent en interaction par delà les frontières pour mettre en lumière notre identité et notre créativité, sollicitant notre réflexion et nourrissant nos rêves.
 
Entre-deux-mondes, entre fiction et réalité, un regard sur le monde contemporain  saisi par la sensibilité d’artistes plasticiens.
 
Entre-deux-mondes est la première exposition réalisée en partenariat avec l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne et un ensemble de dix œuvres de sa collection Frac Rhône-Alpes. 
 
La Conciergerie est un lieu d’exposition régulier accueillant des artistes dont les œuvres témoignent de démarches originales et de recherches authentiques. 
Depuis de nombreuses années, la ville de la Motte-Servolex s’implique dans la médiation de l’art contemporain. Des rencontres sont proposées au public permettant d’apporter des clefs d’entrée pour apprécier les œuvres et les processus artistiques.

Ouverture
Du mercredi 24 novembre 2004 au samedi 12 février 2005 
Fermeture congés scolaires du 23 décembre au 4 janvier
Entrée libre mercredi, vendredi, samedi de 15h à 18h et plus sur rendez-vous
Vernissage le mardi 23 novembre à 19h30 
 
Visite guidée et  animée : vendredi  21 janvier 2005 à 19h30 en compagnie  de  l’ensemble de musique contemporaine de Savoie

 
L’Institut d’art contemporain bénéficie de l’aide du ministère de la Culture, de la région Rhône-Alpes, de la ville de Villeurbanne.
En partenariat avec le département SéRéCom de l’IUT de Chambéry.


Institut d’art contemporain
11 rue Docteur  Dolard
69100 Villeurbanne
tél. 04 78 03 47 70
www.i-art-c.org

Entre-deux-mondes
Œuvres de l’Institut d’Art Contemporain – Collection Frac Rhône-Alpes

Exposition à la Conciergerie    
Ville de La Motte-Servolex en Savoie

La Conciergerie est un lieu d’exposition régulier accueillant des artistes dont les œuvres témoignent de démarches originales et de recherches authentiques. 
Depuis de nombreuses années, la ville de la Motte-Servolex s’implique dans la médiation de l’art contemporain. Des rencontres sont proposées au public permettant d’apporter des clefs d’entrée pour apprécier les œuvres et les processus artistiques.
Entre-deux-mondes est la première exposition réalisée en partenariat avec l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne et un ensemble de dix œuvres de sa collection Frac Rhône-Alpes.  

Situé à Villeurbanne (11 rue Docteur Dolard), l’Institut d’art contemporain organise des expositions temporaires sur son propre site de 1300 m2, constitue depuis 1983 une collection d’œuvres d’art contemporain (collection Frac Rhône-Alpes) ainsi qu’un fonds documentaire sur l’art  contemporain. Il édite ponctuellement des ouvrages liés aux expositions et aux œuvres de la Collection Frac Rhône-Alpes.
Il s’inscrit dans le réseau national des Centres d’art contemporain et des Frac qui oeuvrent pour la sensibilisation à l’art contemporain et la reconnaissance du patrimoine « en train de se faire »  en achetant une oeuvre significative de la démarche d’un artiste et pouvant entrer en cohérence avec la collection existante.
Les œuvres de la Collection Frac Rhône-Alpes sont prioritairement présentées sur le territoire de Rhône-Alpes auprès de partenaires engagés dans la sensibilisation à l’art contemporain auprès d’un large public.

Visite guidée et  animée : vendredi  21 janvier 2005 à 19h30 en compagnie  de  l’ensemble de musique contemporaine de Savoie

Entre-deux-mondes ,  titre donné à l’exposition laisse entendre qu’un autre monde est à entrevoir, étranger à notre propre territoire personnel. Une rencontre possible va s’opérer, entre l’Un et l’Autre, entre soi-même et l’artiste.

Entre-deux-mondes, entre art et culture. 
Si la culture prend ses racines dans la vie sociale et dans la mémoire de chacun, elle se nourrit également de l’art  à l’expression libre et sans concession. L’art contemporain  loin de laisser indifférent, tout à la fois dérange, interroge et exerce la critique face aux certitudes.
En mouvement perpétuel, art et culture évoluent en interaction par delà les frontières pour mettre en lumière notre identité et notre créativité, sollicitant notre réflexion et nourrissant nos rêves.

Entre-deux-mondes, entre fiction et réalité, un regard sur le monde contemporain  saisi par la sensibilité d’artistes plasticiens.


David MACH, né en 1956 en Ecosse, vit à Londres
Aquarium, 1983
(Bouteilles en verre, eau, colorant)

Après des études d'art en Ecosse puis à Londres, David mach commence à exposer dès 1981.
L'artiste utilise des objets de la vie quotidienne qui ont déjà vécus (livres, bouteilles, cartes à jouer, pneus...). Il les travaille en respectant leur nature intrinsèque et réussit en les accumulant à en extraire une profondeur symbolique.
L'oeuvre de David Mach a souvent été mise en parallèle avec le Land Art non dans les matériaux puisqu'il s'agit d'objets industriels et non issus de la nature, mais dans la manière : l'oeuvre montre autant l'idée  que le matériau qui a servi à la réaliser. David Mach ajoute une dimension supplémentaire : celle de la dérision. 
Son intérêt pour la masse et la forme le pousse vers des oeuvres de plein air : sculptures extérieures, travail autour de réaménagements urbains... 

L'oeuvre "Aquarium", créée pour l'exposition "Nécessité" en Bretagne en 1983 est composée de 924 bouteilles en verre transparent disposées au sol et formant trois requins. Ici, décalage dérision et paradoxe se côtoient. C'est de cette accumulation de bouteilles remplies en partie d'encre rouge et noire, éléments polluants de la mer, que surgi l'œuvre et les requins symbolisant la vie maritime.


Jimmie DURHAM, né en 1940 à Washington (d’origine Cherokee), vit à Berlin
Arc de Triomphe for Personnal use, 1997 
(Arc de triomphe à usage personnel)
(Métal, peinture)

Les œuvres de Jimmie Durham sont toujours humaines, c'est-à-dire à l’échelle de l’homme. Elles refusent le monumental et l’architecture. Dans la chaîne de l’évolution morphologique, Jimmie Durham situe l’être humain entre le singe et l’architecture, stade d’évolution suprême.
Pour lui, toute évolution doit avant tout être soumise au questionnement. A travers ses œuvres, il souhaite confronter  l’architecture qui écrase la nature et impose son diktat  sur les hommes, aux modes d’expressions que sont le texte et le corps : Le mot « architexture » est alors inventé pour « dialoguer » avec le monde. Interroger le monde pour rendre l’humanité plus humaine, telle doit être la fonction de l’artiste.

Pipilotti RIST,  née en 1962 en Suisse, vit et travaille à Zurich et aux Etats-Unis
You called me Jacky, 1990 
(Tu m’appelais Jacky)
Film  vidéo transféré sur DVD, diffusion sur moniteur – Son de Kevin Coyne.

Dans le travail de l’artiste, l’implication du corps humain est totale ; corps sans lequel il n’existe rien d’imaginable. Pipilotti Rist utilise donc son environnement le plus proche : son propre corps ou celui de ces proches, la caméra étant utilisée comme le prolongement du corps et de ses sens.
Les images crées par Pipilotti Rist peuvent tout contenir : peinture, technique, poésie, vitesse, parole, musique, pressentiment de mort … Elles traduisent ses émotions les plus subjectives et touchent directement le subconscient où somnolent les préjugés. Son propos consiste à reformuler le réel en dehors de son assujettissement à l’économique, au politique et à l’esthétique et de faire resurgir le féminin sans son « rapport » au masculin.
Ses images sont imprégnées par la culture adolescente, on y retrouve les douleurs, les blessures et de regrets. Tel doit être l’art  pour Pipilotti Rist : toujours garder le caractère d’un adolescent dans notre société, c'est-à-dire trouver l’exceptionnel dans le quotidien, être à la fois à fleur de peau et critique.


Gloria FRIEDMANN,  née en 1950 en Allemagne, vit et travaille à Paris et en Bourgogne
Rivière d’une nuit d’hiver,  1983
(Chambres à air découpées, cartel)

L’intervention de Gloria Friedmann se situe dans une conception minimale de la sculpture. Elle laisse vivre le matériau utilisé sans grande transformation pour lui. C’est l’association avec un titre évocateur faisant partie intégrante de l’œuvre, qui va en transformer la perception. 
La nature,  pour laquelle elle entretient une passion, est au cœur des œuvres de Gloria Friedmannn. Les paysages qu’elle crée sont construits à partir du souvenir d’une sensation éprouvée, lors d’une promenade par exemple. Elle va utiliser des matériaux simples issus du quotidien et les assembler afin de représenter nuages, vagues, rochers selon le besoin. Le titre inscrit dans une plaque transparente nomme l’œuvre et suggère le voyage à réaliser : Rivière une nuit d’hiver. Le spectateur est alors invité à faire ressurgir en lui son propre souvenir ou expérience personnelle. 

Boyd WEBB, né en 1947 en Nouvelle- Zélande, vit à Brighton (G.B.)
Stingray, 1981  
(Raie)
Auto-Stafe, 1983 
(Auto-punition)
(2 tirages Cibachrome)

Ancien sculpteur devenu photographe, Boyd Webb dévoile un univers construit autour d’éléments fondamentaux tels que la terre, l’espace et l’homme. Ce dernier étant souvent représenté tel un naufragé ou un survivant. Les photographies de Boyd Webb donnent à voir les deux faces contraires d’un monde imaginaire : le supérieur et l’inférieur, le visible et l’invisible, la farce et le mélodrame, à l’instar, selon les propos de l’artiste, de notre monde vacillant et précaire où seuls survivent les plus forts.

Petit à petit, la représentation de l’homme va disparaître dans les œuvres de l’artiste au profit des animaux qui vont entrer en scène. Plantés dans des décors dépouillés, ils deviennent les acteurs principaux, sans présence humaine et sans référence à la réalité sociale.


Georges ROUSSE né à Nice en 1947, vit à Paris.
Sans titre (Paris),  1982 
Sans titre (Paris), 1982
Sans titre (Villeurbanne), 1982
Sans titre (Villeurbanne), 1982
(4 tirages couleurs)
	
Artiste autodidacte, il investit des lieux abandonnés voués à la démolition et portant les traces des anciens occupants. Il se saisi du décor en place pour y fondre son propre univers de fiction (peinture, collages, montages …). Juste avant disparition des murs, c’est la photographie qui témoignera de l’existence  passée de l’œuvre composée.

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
12/11/2004

03> Appel à candidature : Call to candidature, festival ARBORESCENCE.
Association Terre Active pour le festival ARBORESCENCE

Appel à candidature / Call to candidature festival ARBORESCENCE 05

Theme: Art/Nature/Nouvelles Technologies/ Theme: Art/Nature/New Technologies

Présentation d'arts numérique, miultimédia, art vidéo, musiques, performances, rencontres, graphisme...
Presentation of digital art, visual art, video art, graphic art, music, performances, meeting...

Septembre-octobre 2005 à Aix-en-provnce et Marseille
duree : 1 semaine/ One week

Concept: Chaque année, à la fin de l’été, le festival « Arborescence » réunit de nombreux artistes venus du monde entier. Ces artistes interrogent, par leurs créations, les rencontres possibles entre art, nature et nouvelles technologies et font émerger des problématiques autour du devenir de l’Homme, des problèmes écologiques et de l’apport des Nouvelles Technologies dans le contexte de la globalisation.

Le festival Arborescence s’insère dans le projet d’une culture dans laquelle art, nature et nouvelles technologies portent conjointement l’espoir d’un renouveau éthique et esthétique.

Concept: Arborescence
Every year at the end of the summer, the Arborescence festival is the meeting point for numerous artists coming from all around the world.
Those artists, through their creations question the relationships between art, nature and new technologies. New problems arise around themes such as the future of mankind, ecological issues and the benefits of new technologies in the context of globalisation.


The Arborescence festival is imprinted in a cultural project where art, nature and new technologies can conjointly bring hopes of renewed ethics and aesthetics.

Terre Active
CECDC du bois de l'aune, 
1 place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
phone:(33) 4 42 20 96 25
contactarborescence.org
www.arborescence.org

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
12/11/2004

02> Offre d'emploi : Curator, Contemporary Art at the Govett-Brewster Art Gallery, New Zealand.
Offre d’emploi : Curator, Contemporary Art
Closing Date for Applications: 3 December 2004.

The Govett-Brewster Art Gallery, New Zealand's leading contemporary art museum, is seeking to recruit an established curator of contemporary art to contribute to the delivery of the museum's world class exhibition and publication programmes.

The position involves collection research and development, origination, development and management of exhibitions, the generation of original copy for publications and management of publication projects for catalogues, serials and artists monographs. The Curator is expected to bring a strong curatorial knowledge to lead in the areas of exhibition and programme development. Familiarity with international contemporary art practice is essential and knowledge of New Zealand contemporary art practice is preferred.

The Govett-Brewster Art Gallery was founded in 1969, with the deed of funds by a member of the community, Monica Brewster (nee Govett). The Govett-Brewster is the leading New Zealand contemporary art museum with an international exhibition programme focused on art from the Pacific Rim. The collection of internationally recognised film and kinetic artist Len Lye is held in trust by the Len Lye Foundation at the Gallery.

ESSENTIAL RESPONSIBILITIES
- Research and develop exhibitions and related programmes to support the Gallery's international programme, contracting artists and managing exhibitions from development to installation.
- Support the Director in curatorial tasks associated with exhibitions and related programmes
- Contribute to development of the Gallery's permanent collection, undertaking acquisition proposals, registration and accessioning tasks using the collection database.
- Maintain relationships with key artists, dealers, critics, sponsors and Gallery supporters to enhance the Gallery's exhibitions and related programmes
- Undertake original research related to Gallery exhibitions and programmes and contribute copy for publications and promotional material, managing publication projects as required
- Deal with enquiries about the permanent and loan collections
- Prepare and present information to the public and to Gallery audiences as required.

Minimum Qualifications
Education and training: Advanced degree in art history or fine arts with an emphasis on international contemporary art practice. 
Work Experience: Five years experience in curatorial work associated with museum programmes.
Skills and Abilities: Excellent writing skills, collection management skills, project management skills. Demonstrated creativity and innovation in interpretation and presentation of artworks.

Working Conditions:
Physical Demands: Ability to lift 25 kgs

Closing Date for Applications: 3 December 2004.
Application Process: Please contact Human Resources at the New Plymouth District Council for an application form, the full job description and information about the terms of employment. 
Contacts: carolm {AT} npdc.govt.nz ,
ph +64 6 759 6060. 
New Plymouth 
District Council Private Bag 2025, 
New Plymouth New Zealand.

/////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////////
12/11/2004

01> Communiqué : Elections à la Maison des Artistes, samedi 27 novembre 2004 à 10 heures.
Elections à la Maison des Artistes,
samedi 27 novembre à 10 heures 

MDA Hôtel Salomon de Rothschild
11 rue Berryer
75008 Paris

Communiqué :

Les Infos sur : www.artistes-solidaires.net

Elections à la Maison des Artistes
1) Le comité de soutien de M. Bernheim et de son équipe vous demande d’être vigilant afin que La Maison des Artistes « ne devienne pas l’instrument d’une faction, d’un syndicat et encore moins d’un individu ! »

M. Bernheim, n'étant plus candidat plus à la suite des trois procès qu’il a ouverts contre des artistes et qu’il a perdus, et à la suite de la découverte de son contrat qu’il avait caché aux adhérents, vous invite à voter pour une équipe soi-disant neutre.

Mais dans cette équipe, un certain M. Rémy Aron se vante d’être adhérent de l’UMP (ex-RPR) et de faire partie de la commission culture de ce parti politique. 

Voter pour cette équipe, c’est donc voter pour l’UMP (ex-RPR), qui vient de permettre au Musée du Louvre de nous refuser l’entrée gratuite avec notre carte de la Maison des Artistes.

De plus, M. Rémy Aron tient un discours antisyndical, en oubliant de dire qu’il fait aussi partie du syndicat des sculpteurs. C’est ce qu’on appelle de la démagogie.


2) Des candidatures étranges : chacun d’entre eux sont candidats sur tous les postes.

Si vous regardez attentivement les professions de foi des candidats, vous remarquerez que la majorité des membres de l’ancienne équipe de M. Bernheim sont candidats sur tous les postes.

Ainsi M. Rémy Aron et Mme Arlette Martin sont candidats sur l’ensemble des 7 postes à pourvoir. Jean Marc Bourgeois et Mme Carmen Arrabal sont candidats sur 6 postes à pourvoir. Ils ont tous toutes les compétences. la vie est merveilleuse et leur sens de la démocratie les honore.

En élisant M. Rémy Aron, seul, à chacun des postes, on aura enfin un bureau collégial : M. Rémy Aron, membre de l’UMP, discutera et prendra les décisions avec les 6 autres Rémy Aron.

Ou Mme Arlette Martin, si vous préférez élire 7 fois une femme, discutera et prendra les décisions avec les 6 autres Arlette Martin.

On comprend mieux pourquoi leurs professions de foi ne présentent aucun engagement, aucun projet au service des artistes, ni changement de fonctionnement de l’association. Ce n’est pas nécessaire puisqu’ils ne discuteront qu’avec eux-mêmes.


-----------
pourinfos.org
xavier.cahen {AT} pourinfos.org
Paris France
http://www.pourinfos.org





 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture lis au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/wws/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net